L’oiseau bleu

(Photo prise à Fisterra, le bout du bout du Camino, km O – 2013)

Un poème écrit pour un concours de poésie dont le thème était « L’Oiseau Bleu ». Je l’ai dédié à ma petite soeur qui a été plongée dans l’horreur pour ne pas en revenir. Une des conséquences d’être fille de deux parents pervers narcissiques et d’avoir subi l’inceste.

Quand on perd un frère ou une soeur à cause de ce genre d’épreuves, il est extrêmement difficile d’envisager de pardonner. Mais pour SE pardonner et avancer, on peut transcender la colère, le ressentiment, la rancoeur et essayer de se relever. Pour soi, pour l’autre, pour deux.

 

Bleus à l’âme envolés

S’en aller à tire d’aile

Lointaines contrées inexplorées

Patrie perdue de notre enfance

Pour trouver un recoin de terre et de rochers

Où ses os brisés pourront se reposer.

 

Et de là prendre mon envol, sans elle

Sans plus de peine

Pleurer

Et recouvrir de ma liberté

Sa mort encore vivante

Et espérer

Que deux inséparables séparées

Puissent trouver la paix.

 

Ecartelées âmes invaincues mais déchirées

Entre la béance et l’horreur passée

Et l’espérance

Douloureuse renaissance de douceurs parée

Lenteur – Apprendre à apprécier

Chaque instant comme un trésor

Comme une nouvelle vie regagnée

Comme un souffle qui porte à croire encore

Qu’il est possible de recevoir et de donner

Riches de notre pauvreté

Pour une respiration du cœur

Et plus de légèreté

Pour libération de la peur

Enfin pouvoir rire et danser – Innocence retrouvée

N’oubliant jamais qu’il aura fallu mourir – Renoncer

Et s’offrir à plus grand et plus que soi

Pour que la beauté triomphe et l’Amour demeure un droit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s