Entrez en la matière… Bienvenu.e.s !

Bonjour à toutes et tous et bienvenu.e.s !

Vous êtes sur un tout nouveau site d’expression libre, en cours de construction. Il est et sera évolutif. C’est la première fois que je me lance, je vous remercie donc de votre tolérance 😉

Les opinions développées ici n’engagent que l’auteure, je ne parlerai qu’en vérité, de ce que j’ai vécu – aussi invraisemblable ou terrible que cela puisse paraître – et des longues recherches que j’ai faites depuis une vingtaine d’années. J’ai une formation de chercheuse en sciences sociales (sociologie et anthropologie) et j’adore enquêter et passer mon temps à comprendre les problèmes les plus épineux.

Cependant je ne suis pas une thérapeute professionnelle et je ne pourrai vous donner des conseils qu’à partir de mes expériences. Je vous joindrai un maximum de liens, afin que ce site soit aussi une plateforme, un relais de tout ce que j’ai pu trouver qui m’a aidée un peu ou beaucoup. Je m’engage en tout honneur et bonne foi à rester franche et bienveillante, je lirai toujours ce que vous écrirez avec un esprit ouvert et humble. J’aimerais que nous en fassions tous de même surtout dans nos commentaires, nous ne sommes pas là pour nous juger, ou comparer, mais pour partager et nous encourager.

Force est de constater que nous sommes nombreux, beaucoup trop nombreux, à être concernés par les traumatismes et par la douleur physique et psychique qui leur fait inévitablement suite. Que ce soit lié à l’autisme et/ou à cause de violences subies dans la famille, le couple, en amitié, dans nos communautés religieuses ou de spiritualité diverses, chez le médecin, par la police ou une quelconque personne ayant un tant soit peu autorité sur nous (ce qui fait énormément de personnes quand nous sommes enfants), nous pouvons tous témoigner de difficultés similaires. Et se donner des conseils pour vivre une journée après l’autre.

Sauf que nous ne le savons pas ! Nous ignorons que nous ne sommes pas seul.e.s dans ce cas et que d’autres traversent des difficultés semblables et souhaitent autant que nous, désespérément, sortir la tête de l’eau. Le silence et les tabous contribuent à la perpétuation de l’horreur. Nous devons les briser et agir. D’abord en nous parlant.

En effet, c’est parce que l’isolement est le pire de ce qui peut s’ajouter aux difficultés de la vie de tous les jours et des traumatismes, parce que j’ai dû faire ce chemin seule presque tout du long que je souhaite que cela n’arrive plus. Que ce soit le fléau de moins en moins de personne, il le faut absolument. Je suis persuadée que se mettre en réseau, lire des témoignages et partager le sien est une des démarches les plus salvatrices qui soient. C’est alors le début d’une renaissance, de la rébellion, de la non-acceptation de l’injustice, c’est trouver la force de se dresser contre la douleur et les personnes qui l’infligent.

Les articles que je partagerai avec vous traiteront de sujets tels que la pédocriminalité et l’inceste ; les violences : sexuelles, physiques et psychologiques, qu’elles soient familiales, conjugales, médicales ou sociales ; le syndrome de Münchausen par procuration ; la perversion narcissique y compris quand c’est celle d’un ou des parents ; le Syndrome de Stress Post-Traumatique ou SSPT (PTSD Post-Traumatic Stress Disorder en Anglais), ses symptômes et les pistes pour s’en remettre ; les méandres de la justice pour porter plainte ; ceux de la psychiatrie qui n’apporte pas forcément l’aide qu’on pouvait en attendre, au contraire… ; des précarités qui se cumulent quand on ne peut pas travailler, qu’on n’a pas de logement ou les deux et le cercle vicieux pour avoir l’un sans l’autre… ; les associations et les bénévoles qui cherchent à donner un coup de main mais sans formation adéquate systématique ; les préjugés sur les femmes, les hommes, les victimes, les survivants, les personnes handicapées, les autistes etc…

Nous aborderons aussi et dans la bonne humeur, des outils pour aller mieux, s’en remettre enfin, se relever, se sentir moins seul.e ; petites et grandes astuces pour prendre soin de soi ; pour retrouver le goût de faire du sport en respect avec toutes nos spécificités ; on parlera danse, arts et écriture, aussi en pratique pour exorciser les souvenirs et la souffrance ; films, séries, livres, musiques, pièces de théâtre qui nous inspirent ; de l’intersectionnalité ou la convergence des luttes ; l’engagement social et solidaire, militant ou non.

Bref, il y en aura pour tous les goûts !

A vous donc de faire votre choix, d’essayer, un peu, beaucoup, comme vous le sentirez et de faire savoir ce que vous avez mis en place pour vous sentir mieux, même si le pas parait minuscule, il n’est jamais insignifiant et pourra toujours servir de coup de pouce à quelqu’un d’autre.

J’espère que vous trouverez de quoi réfléchir, sourire, pleurer peut-être, aussi vous sentir soulagé.e.s, vous faire plaisir et retrouver un souffle d’espoir 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s